Voyage à Jeju / travelling in Jeju / 

En Asie extrême orientale, la péninsule de Corée connaît un climat continental aux saisons trés marquées et aux températures extrêmes – comme au Canada l’hiver connaît des températures de -20c et l’été de +30c. 

Une notable exception, l’île volcanique de Jéju (Jejudo), à 4h de ferry ou 1h d’avion du continent, bénéficie d’un climat semi-tropical propice à la culture des clémentines ou des cacahuètes (essayez le makoli local, alcool à base de millet – au lieu de riz- parfumé à la cacahuète ! 

Circulation aisée dans toute l’île grâce à un réseau routier dense et parfaitement entretenu : vous pourrez louer une KIA pour 25$ ou 20€/jour (à l’aéroport). Si vous n’avez pas de license/permis, pas de problême, les nombreuses lignes de bus vous amèneront dans les recoins les plus reculés et les plus pittoresques de l’île. 

Logement à tous les prix, en hôtels de luxe (Podo hôtel par ex.), motels bon marché ou chambre d’hôtes… et pour la gastronomie, prévoyez une gabegie de poissons frais et fruits de mer, fournis par tous les petits ports de pêche tout autour de l’île.. et par les fameuses plongeuses. Les carnivores ne manqueront pas de goûter au cochon noir de Jeju, à la hauteur de sa réputation… il viendra peut-être de la porcherie d’un francophone (certains disent d’origine suisse d’autres française) installé ici depuis des dizaines d’années. 

Si en abordant à Jeju, vous croyez pouvoir vous débrouiller en coréen (Hangul) vous allez rapidement déchanter : les Coréens du continent eux-mêmes ont souvent du mal à se faire comprendre et à comprendre le dialecte insulaire.. mais nulle barrière de langue n’est infranchissable au voyageur de bonne volonté !